Réduire les embouteillages à Moscou grâce au nouveau métro

Tous les jours, des dizaines d’embouteillages sont constatés sur le périphérique et sur plusieurs voies de Moscou. Il est donc urgent pour les autorités d’adopter une solution pour éviter ce problème. D’où l’idée de procéder à l’agrandissement et à la modernisation du métro de Moscou en vue de rediriger plus ou moins les habitants vers un autre moyen de locomotion. Les travaux qui interviennent dans le cadre de ce projet ont débuté en même temps que ceux en rapport avec l’organisation de la coupe du monde 2018 qui a eu lieu en Russie.

Le métro de Moscou en pleine reconstruction

Pour agrandir et moderniser le métro moscovite, les pouvoirs publics devront débourser environ 265 millions d’euros. Le but principal du projet étant de désengorger le périphérique et les artères de Moscou. À la fin, le nouveau métro s’étendra sur plus de 450 kilomètres de lignes, avec 250 stations au total. Il urge donc d’inciter la population à prendre le métro au lieu de la voiture. Ainsi, le trafic automobile sera réduit et la qualité de l’air sera améliorée dans la capitale russe.

Pour une ville comme Moscou dont la population est de plus de 12 millions, voire 14 millions avec l’aire urbaine, ce projet est d’une très grande importance. Ce n’est pas par hasard que la ville est classée au rang du troisième flux quotidien de personnes au monde derrière Tokyo et Séoul.

L’objectif principal : réduire le trafic automobile

Si vous habitez à l’extérieur du périphérique de Moscou, vous ne pouvez actuellement pas rejoindre le centre-ville en métro. Il faudrait utiliser la voiture pour vous rendre dans cette région. Mais, une fois les travaux achevés, vous pourrez utiliser le métro.

En effet, les nouvelles lignes encercleront la ville de sorte que la périphérie soit reliée aux lignes existantes. Également, pour augmenter le taux de desserte, de nouvelles destinations seront établies dans la ville. Enfin, de nombreuses anciennes stations seront remises à neuf en vue de les rendre plus compétitives.

Pour les dirigeants russes, ces travaux devraient permettre de réduire d’environ 10 % le trafic routier. Pour cette raison, les travaux ont été confiés à l’entreprise Transmashholding qui est dirigée par le puissant russo-ouzbek Iskander Makhmudov.

En dehors de l’agrandissement du métro moscovite, les trains seront modernisés. En effet, ils seront mieux isolés, en plus d’être équipés de wifi et de prises USB. Ainsi, tout est mis en place dans le but d’amener la population à délaisser les voitures au bénéfice du métro. Notez que les travaux seront achevés en 2025.

Focus sur les principales sources de financements des communes

Apports locaux

Pour financer les villes, on utilise principalement l’ensemble des taxes supportées par la population. Plus précisément, on distingue deux différentes taxes. La première d’entre elles est la taxe d’habitation. Les populations de la commune sont assujetties à cette taxe. Quant à la deuxième, il s’agit de la taxe foncière qui est supportée par les propriétaires de biens immobiliers. Ladite taxe est calculée par les pouvoirs publics en fonction de l’estimation du loyer auquel s’applique un taux précis qui est fixé au préalable par la municipalité.

Contributions étatiques

Avec la décentralisation, l’État est dans l’obligation d’apporter une contribution au budget des communes. Pour ce faire, il doit financer en partie le budget des villes. Complétant les taxes perçues localement, le montant de cette subvention est défini selon la situation de la commune. On priorise les communes les moins riches.

Le recours bancaire

Pour boucler leur budget, les communes peuvent demander des emprunts à la banque. Il s’agit là d’un mode de financement accessible à la municipalité en tout temps, mais qui est encadré de sorte que les besoins réels de la ville sont identifiés avant d’y penser. Ces besoins peuvent être le manque de centres de loisirs ou le manque d’équipements durables.

D’autres articles sont visibles en cliquant sur ce lien.

Author: Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *