Les choses à savoir sur la protection de l’eau par l’agriculture biologique

Avez-vous déjà entendu parler de l’agriculture biologique ? Savez-vous ce que c’est ? Il s’agit d’une technique agricole visant à privilégier les produits naturels et à limiter voire à interdire l’introduction des produits chimiques et des techniques industrielles dans le cadre de la préservation de l’eau et de la biodiversité. En France, par exemple, seuls 12 % des points d’eau en surface et 57 % des points d’eau souterrains sont encore de bonne qualité. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’importance de procéder à l’agriculture biologique pour protéger l’eau.

La bio pour préserver l’eau

Quoi de mieux pour préserver l’eau que d’agir naturellement ? Eh oui, si on analyse bien la situation actuelle, les problèmes liés à l’eau, dont la sécheresse, la pénurie d’eau, la pollution de l’eau, les maladies liées à l’eau insalubre, ce sont toutes les conséquences de nos activités humaines et agricoles qui privilégient les produits chimiques et les techniques trop industrielles.

Mais lorsque les agriculteurs ont commencé à aspirer à l’amélioration de la fertilité naturelle de la terre, ils ont compris que cela impactait aussi sur la qualité de l’eau puisque l’eau n’est pas un simple intrant dans l’agriculture. De l’eau dépend notre production alimentaire si bien qu’elle mérite d’être protégée. Si nous ne conservons pas sa qualité, c’est nous qui allons être victimes de sa pollution.

À noter que l’eau filtrée avec un adoucisseur d’eau n’est pas considérée comme une eau de qualité. C’est juste de l’eau adoucie, exempte de calcaire, mais qui peut encore contenir des substances incompatibles avec notre santé. L’idéal est donc de voir comment préserver l’eau depuis sa source et quel dispositif utiliser pour la rendre plus pure et plus saine.

Mais comment faire ?

C’est assez simple. Procéder par l’agriculture biologique ne demande pas beaucoup de techniques spécifiques ni de produits spécialisés. C’est une technique agricole visant à limiter, voire à supprimer tous les produits chimiques utilisés anciennement dans les activités agricoles et humaines, dont les engrais chimiques, le cuivre, le souffre, les pesticides, les désherbants, etc. L’utilisation de tous ces produits ne fait que détériorer la qualité de l’eau qu’on consomme et donc constitue un danger pour notre santé.

Sachez qu’en agriculture biologique, les apports d’azote sont faibles et sont limités à l’azote fixé naturellement par les racines des cultures, dont les légumineuses, et l’azote organique produit par les déjections d’élevages. Pour pouvoir remplacer les engrais et les pesticides, l’agriculture biologique utilise diverses pratiques qui sont le désherbage mécanique, les cultures intermédiaires, les rotations longues, le maintien des haies, etc.

L’eau obtenue avec cette pratique est plus riche en minéraux et moins polluée puisque les contaminants chimiques issus des pratiques agricoles et industrielles auparavant n’existent plus.

Associez l’agriculture biologique avec LaVie !

Pour pouvoir obtenir une eau de haute qualité, la solution la plus efficace est d’investir dans un purificateur d’eau. Par rapport à la carafe filtrante, à l’adoucisseur d’eau, à l’osmoseur, et à d’autres dispositifs de traitement d’eau à domicile, c’est le plus efficace or le moins cher.

Eh oui, si l’on prend l’exemple des purificateurs d’eau LaVie, ces derniers ne vous coûteront que 2 € d’électricité par an alors que pour un adoucisseur d’eau vous devez encore compter 650 € d’électricité par an. De plus, sachez que ce dernier n’est conçu que pour enlever le calcaire dans l’eau alors que les purificateurs d’eau peuvent détecter et éliminer toutes les substances nocives contenues dans l’eau, de la plus petite à la plus grande.

Vous comprenez maintenant la grande différence entre ces 2 dispositifs. Mais n’oubliez pas non plus que les purificateurs d’eau nouvelle génération LaVie fonctionnent sur une technologie de filtration écologique recourant à la lumière UVA qui leur permet de rester écologiques. Ils n’ont besoin ni d’entretien ni de consommables et gardent les sels minéraux et les oligo-éléments intacts.

Author: Arisoa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.