Les étapes à suivre pour devenir un chauffeur de taxi

 

Le métier de chauffeur de VTC et de taxi prend beaucoup plus de place dans le monde dans le métier du transport de personnes. En outre, le chauffeur de taxi est aussi un professionnel qui est très demandé par les clients qui passent leur temps à se déplacer et à faire des voyages d’affaires. En effet, la loi, dans tous les domaines de la vie humaine, met de l’ordre. Notamment, la loi met de l’ordre dans les deux métiers qui sont le chauffeur de VTC et de taxi. Elle donne un rôle assez spécifique au chauffeur de taxi ou de VTC pour que tous les deux vivent en harmonie et travaillent sans avoir des conflits. Si vous pensez devenir un chauffeur de taxi, il vous est conseillé de parcourir l’article afin d’obtenir les informations utiles.

Les conditions à respecter afin de devenir chauffeur de taxi

Il est nécessaire d’être éligible. Avant de prendre la décision de devenir taxi Maisons-Laffitte, il est important de suivre les conseils et remplir les conditions nécessaires. Il faut obligatoirement disposer d’un permis de conduire de catégorie B. En effet, il faut d’abord passer par cet examen, mais il faut qu’il soit d’au moins 3 ans. Il est important que l’intéressé possède un casier judiciaire vierge qui ne possède aucune infraction. La personne en question ne doit jamais subir un retrait de permis pour cause de conduite en état d’ivresse ou d’autre faute liée à la conduite, grave. Pour le taxi Maisons-Laffitte, il y a de sévères enquêtes sur les futurs chauffeurs de taxi afin d’éviter les incidents probables. Il faut aussi avoir un casier judiciaire vierge qui ne contient aucune condamnation incompatible avec le métier de chauffeur de taxi ou de chauffeur de VTC. Parmi les condamnations, il y a les fautes commises au volant. Il y a aussi les peines criminelles ou les peines correctionnelles de 6 mois d’emprisonnement minimum pour un vol, une escroquerie, une atteinte volontaire à l’intégrité de personne, un abus de confiance, une agression sexuelle ou d’autres infractions ou délit. En effet, le délit commis peut entraîner le retrait définitif de carte professionnelle de conducteur de taxi ou l’exclusion pour fraude lors de l’examen pour obtenir un certificat de capacité.

Afin de devenir chauffeur de taxi, il est obligatoire de passer par des examens pour obtenir une carte professionnelle. Le travail de chauffeur de taxi est mis en place et géré par le ministère de l’Intérieur. Ce ministère est chargé de la fixation des différentes réglementations de délivrance du CCPCT ainsi que le certificat de capacité professionnelle pour le chauffeur de taxi. Ce certificat est très important, car il est impossible d’exercer le métier sans ce certificat. Afin de s’inscrire à l’examen, il est possible de demander le dossier de candidature à la préfecture du domicile. Aussi, il est possible de suivre des cours en ligne à travers les vidéos sur internet ou les articles sur les examens à effectuer. En outre, il est fortement recommandé de suivre une formation dans un quelconque centre qui est agréé par l’État. Aussi, la formation coûte en général 2 000 à 3 000 euros. Une fois que l’examen est effectué et validé, la préfecture délivre une carte professionnelle après 3 mois. Il y a une formation dans la plupart des villes de France comme pour le taxi Maisons-Laffitte. Il est aussi important de préciser qu’après l’obtention du certificat, il est possible de faire un stage pour le perfectionnement tous les 5 ans. Il dure environ 16 h et doit être effectué dans un centre agréé.

Comment entrer dans le métier de chauffeur de taxi ou chauffeur de VTC ?

Dans la norme de l’exercice du métier de chauffeur de taxi, une nouvelle licence de taxi doit être demandée à la mairie de la commune de l’intéressé ou et l’exercice va être effectuée. Pour y arriver, il est important de s’inscrire dans la liste d’attente. En effet, chaque inscription est valable durant un an. Elle doit être renouvelée chaque année si vous n’êtes pas encore appelé. La durée d’attente de la validation de l’inscription se fait durant plusieurs mois. Il est aussi possible que la validation se fait au bout de quelques années. Toutefois, il est nécessaire de préciser que la préfecture ne délivre que quelques personnes seulement à la fois.

Afin d’éviter l’attente pour obtenir la licence pendant quelques mois ou même quelques années, il est possible d’obtenir la licence auprès d’un autre taxi qui procure sa licence et arrête son activité. En outre, il est nécessaire de mentionner que le prix de la reprise de la licence est élevé et spécialement effectué dans les villes. Il est aussi important de savoir que les licences qui sont délivrées après le 1er octobre 2014 ne peuvent être cédées ni vendues. Le taxi Maisons-Laffitte fait partie de ces licences.

Ainsi, il y a beaucoup de professionnels qui ne possèdent pas les capitaux nécessaires pour la reprise d’une licence et ne peuvent pas attendre pour obtenir une nouvelle. Pour ce faire, il est conseillé d’opter pour la location-gérant de licence. Pour un locataire-gérant, il bénéficie du véhicule avec une licence contre une redevance.

Comment faire la gestion de l’exercice du métier de chauffeur de taxi ?

Le prix des courses en taxi n’est pas déterminé par le chauffeur ou déterminé à l’avance, mais il y a un compteur à l’intérieur du véhicule qui permet de déterminer le prix de la course à la fin de la course. De plus, il est obligatoire pour tous les taxis d’avoir ce compteur à l’intérieur du véhicule. Le prix prend en charge les personnes, les bagages et le prix de la course. En France, il y a 4 différents tarifs dans les provinces et 3 différents tarifs dans la ville de Paris. Le prix dépend aussi de l’horaire du trajet, du jour et de la zone géographique. Le tarif durant les jours fériés, les jours ouvrables et les week-ends est différent l’un de l’autre. Le taxi Maisons-Laffitte prend en charge le tarif sur le transport de marchandises, des personnes malades ou handicapés.

Author: Eva

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.