Que faut-il savoir sur la rénovation de cuisine ?

Dans le paragraphe précédent, nous avons examiné les étapes à suivre avant de commencer à installer un élément de cuisine en termes généraux. Nous vous proposons maintenant d’approfondir un peu plus le processus. Voici quelques conseils utiles pour chaque étape de la rénovation :

Choix d’un revêtement de sol approprié

La cuisine se fait dans cette pièce. Il n’est donc pas rare que des objets tombent ou se répandent sur le sol. Pour qu’il conserve son aspect original le plus longtemps possible, vous devez donc choisir un matériau résistant à l’eau, aux contraintes mécaniques et aux nettoyages fréquents.

Quels sont les matériaux qui répondent à ces exigences ?

– Le linoléum est le type de matériau le moins cher. Il est préférable de choisir ceux dont la classe est de 32 à 42. Il durera environ dix à quinze ans ;

– les carreaux de quartz-vinyle – durent plus longtemps et sont plus durables que le linoléum. Choisissez entre les grades 32 et 42 ;

– les carreaux de céramique ;

– tuiles en porcelaine ;

– revêtement de sol en époxy.

Les trois dernières finitions de sol dureront le plus longtemps et sont très résistantes à l’usure. Ils peuvent être lavés tous les jours et leur aspect ne se détériorera pas. Ils survivront même facilement aux inondations. Ils sont cependant facilement endommagés par les casseroles et les poêles.

Choisissez la bonne disposition pour votre chauffage au sol

Vous avez choisi les matériaux les plus sûrs pour votre revêtement de sol – carreaux de porcelaine, carrelage ou revêtement époxy ? C’est vrai,mais elles sont froides au toucher et vous voulez de la chaleur et du confort… Pour que chacun puisse marcher pieds nus dans la cuisine et s’y sentir à l’aise, installez un chauffage par le sol ! Il est important de bien planifier la disposition du système de chauffage. Les appareils et les meubles ne doivent pas être chauffés par elle, ce qui réduirait encore leur durée de vie. Il est bon d’installer un chauffage par le sol uniquement aux endroits où vous allez marcher. Sur ceu, fait vous aidez par un cuisiniste Toulouse.

Créez un tablier pour protéger le mur de la zone de travail.

Le mur au-dessus du plan de travail, la cuisinière se salit rapidement avec des éclaboussures de graisse, d’eau, de morceaux de nourriture. Pour protéger les murs de tout cela, on fabrique un tablier :

– Le verre maigre – durera jusqu’à cinquante ans. Ils sont disponibles en version unicolore ou à motifs ;

– Les carreaux – une solution traditionnelle pour un tablier. C’est un matériau ignifuge qui ne craint pas les effets de la graisse, de l’eau, de la saleté et de la suie. Elle durera de quinze à trente ans. Le seul inconvénient est qu’il est difficile de nettoyer les coutures ;

– Le panneau de particules est l’option la plus abordable, installé en même temps que la garniture. Il durera 5 à 10 ans. Si vous avez une cuisinière à gaz dans votre cuisine, il est préférable de ne pas installer de tels panneaux, car ils ne sont pas ignifuges.

Tenir compte de la conception de la sortie

Plus vous avez de prises dans votre cuisine, mieux c’est. Ainsi, vous n’aurez pas à sortir et à brancher de nouveaux appareils à chaque fois que vous les utiliserez. Il est important de raccorder la prise de courant à laquelle le réfrigérateur doit être raccordé à un disjoncteur distinct, indépendant de la prise de courant du réseau. Par exemple, si vous partez pour de longues vacances, vous pouvez couper l’électricité dans tout l’appartement et ne laisser fonctionner que le réfrigérateur. Vous avez besoin d’un accès à l’électricité près d’un évier ? Choisissez une prise de courant étanche à l’humidité.

Author: Aline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.