Quel financement pour ouvrir votre entreprise ?

Vous comptez ouvrir votre propre entreprise ? Vous avez une idée innovante ? Il ne vous reste plus qu’à trouver le financement idéal ? Quelles sont les différentes alternatives disponibles ?

 

Un prêt bancaire : des démarches plus faciles, des offres plus attractives

La solution la plus prisée par les auto entrepreneurs pour le financement d’un projet professionnel est le prêt bancaire. Les banques belges proposent actuellement des offres beaucoup plus attractives et des démarches plus faciles.

Quitte à opter pour un crédit professionnel, autant pencher pour les crédits en ligne. Plus facile d’accès, ce genre de prestation bancaire sera accessible plus rapidement. Ce qui vous permettra de réaliser en quelques semaines votre projet.

Mais attention, crédit en ligne ou non, un prêt professionnel reste un crédit affecté. Aussi, vous devez présenter des justificatifs pour disposer d’un tel financement : devis, factures, etc. En outre, pensez-y à deux fois avant de vous engager dans ce genre de contrat. Les mensualités peuvent être lourde et provoquer plutôt la faillite de votre société plutôt que son décollage. Vous devez bien comparer les différentes propositions avant de vous lancer.

 

Les sociétés de micro finances : pour les exclus des systèmes bancaires

Vous ne pouvez pas prétendre à une prestation bancaire ? Il vous reste les sociétés de micro-finances. Ils sont prisés par les auto entrepreneurs non seulement pour leur faciliter d’accès, mais également à cause de leur modicité. Mais comme leur nom l’indique, ce genre de société de financement ne propose que des capitaux assez réduits. Ce qui explique d’ailleurs leur taux moindre.

Quand bien même, les sociétés de micro finance peuvent vous être d’un grand secours. Non seulement elles proposent des prêts personnels, mais elles peuvent aussi vous adresser un conseiller qui vous accompagnera dans le développement de votre projet professionnel.

Les démarches pour prétendre à un micro-finance sont assez simples, mais prennent du temps. Ici, même ceux qui sortent des standards de la banque, à savoir les CDD ou encore les chômeurs, peuvent prétendre à un emprunt.

Les investisseurs indépendants : comment les convaincre ?

Il est également possible de financer la création de votre entreprise avec des investisseurs indépendants. Dans ce cas, il s’agira de vendre une partie des quotes-parts de votre entreprise en échange d’un capital. Ce qui vous évitera de vous endetter et de devoir faire avec les mensualités.

Mais encore faut-il savoir convaincre ces derniers. Et pour ce faire, vous aurez besoin de l’aide d’un expert-comptable Ixelles. Ce dernier vous aider dans la rédaction d’un statut et dans l’établissement d’une étude de marché qui permettra d’envisager les revenus de votre entreprise sur les 5 prochaines années. De la qualité de ces documents dépendront notamment la réussite ou non de votre négociation.

En outre, sachez que les investisseurs indépendants seront moins compliqués à séduire avec une idée innovante, mais qui répond à des problématiques du quotidien. Ce genre de marché propose un revenu plus conséquent et sûr. Ils séduisent davantage les clients et sont plus rapidement rentables.

Author: Tina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *