Quel piège faut il éviter chez une méditation en entreprise ?

Quel piège faut-il éviter chez une méditation en entreprise ?

Depuis des millénaires, la pratique de la méditation a prouvé ses bienfaits pour les pratiquants. C’est une pratique spirituelle qui invite à se focaliser sur soi-même en intégralité. Pour le méditant, elle lui permet notamment d’avoir une meilleure mémoire, de gérer le stress et de dominer ses émotions. Cependant, il n’est pas rare de constater que la plupart des gens perdent le fil de conduite lorsqu’ils débutent la méditation, surtout si c’est au travail. Ce fait ne garantit malheureusement pas un résultat plausible. 

Si vous pratiquez la méditation en entreprise, voici quelques pièges que vous êtes appelés à éviter 

Choisir le mauvais moment de la journée

 L’heure de la journée que nous choisissons pour la méditation est-elle importante ?  Généralement, il n’y a pas de mauvais ou de bon moment pour le faire.  Ce pour quoi nous devrions nous efforcer, c’est d’apprendre à appliquer ce que nous avons appris en méditation dans la vie quotidienne et dans toutes les situations difficiles auxquelles nous pourrions être confrontés.  Il ne s’agit donc pas du bon moment, il s’agit de la capacité d’accéder à un état d’esprit calme et méditatif, que nous soyons au travail ou à la maison.  Au début, il vaut mieux méditer le matin : une étude récente a montré que de nouvelles habitudes sont plus susceptibles de se former le matin, nous devons donc penser à ajuster nos routines matinales en conséquence.

Envie de détente

  L’une des plus grandes erreurs que l’on peut commettre est d’essayer de se détendre pendant la méditation.  Le mindfulness n’est pas une question de relaxation.  Il s’agit essentiellement d’un équilibre délicat entre détente et vigilance.  Lorsqu’on commence à méditer et qu’on s’attend à tomber dans un état détendu, on se retrouve assez rapidement désabusés.  Ainsi, on est probablement sujet à un mélange d’agitation, d’inconfort et d’ennui.  La méditation en pleine conscience consiste à remarquer ces états et à y être pleinement au lieu de les rejeter.

Vouloir sentir les résultats assez tôt 

  La méditation apporte de nombreux avantages lorsqu’on la pratique au travail, mais aussi dans nombreux autres pans de la vie.  La plus grosse erreur que l’on puisse faire est de commencer la méditation en tant que « médicament ».  Cela peut entraîner des attentes déçues, de la déception et de la frustration.  Tout type d’avantage dont nous faisons l’expérience n’est qu’un sous-produit, pas le but ultime.  Plus l’on réalise qu’il s’agit d’une pratique spirituelle, plus tôt nous expérimenterons tous ces avantages car ils nous viendront naturellement à aucun moment particulier.

Se laisser emporter par le doute 

  Pendant le mindfulness, beaucoup de pensées peuvent surgir dans les esprits.  Le plus fréquent sera de savoir si nous le faisons de la bonne façon.  C’est une habitude mentale que nous apprenons dès la petite enfance.  Nous essayons toujours d’être parfaits et d’éviter les erreurs.  Pour contrer cette tendance, nous devrions oublier tout ce que nous savons sur la méditation, en abandonnant tout concept mental de la façon dont la méditation « devrait être » et simplement « être ».  C’est le moment où nous nous connectons avec la profondeur infinie de notre être intérieur.  C’est le moment où nous devenons un avec l’univers et brisons toutes les barrières de séparation.

  Nous devons identifier toutes les erreurs ci-dessus et nous souvenir de la cohérence, ne pas juger notre expérience, traiter toutes les pensées à la légère et nous impliquer avec elles.  En complément, j’ai créé une liste de contrôle gratuite disponible via le lien ci-dessous.

Être incohérent

 Une autre erreur est d’être incohérent.  Il est important de comprendre qu’au tout début, la méditation ne sera qu’une nouvelle habitude.  Ni plus ni moins.  Nous ne connaîtrons aucun changement significatif dans notre façon de penser ou de nous comporter jusqu’à ce que nous ayons pratiqué pendant plusieurs mois ou plus.  Et c’est une bonne chose.  La méditation est une bonne habitude.  Tout comme la lecture, une alimentation saine et l’exercice, cela ne donnera des résultats qu’après un certain temps. En savoir plus ici.

 

Author: Joel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.